dimanche 12 mars 2017

Traces et mémoires ouvrières à Rombas et dans la vallée

Les enseignants d'histoire des arts ont initié un beau projet depuis le début de l'année autour de la mémoire ouvrière.



Le constat de départ est que Rombas qui a été une ville prospère au coeur d'une grande vallée industrielle (la vallée de l'Orne) dans laquelle se trouvaient les usines les plus imposantes d'Europe souffre aujourd'hui d'une sorte d'amnésie inquiétante. Les paysages pansent leurs plaies, dissimulent tant bien que mal leurs stigmates, ces verrues de rouilles alors que les témoins de cet Eldorado du fer vieillissent et s'éteignent comme les hauts fourneaux.
Les jeunes lycéens ne sont plus vraiment sûr de connaître cette histoire qui est en fait le plus souvent, leur histoire familiale.



Traces et mémoires ouvrières est donc un projet transdisciplinaire animé par l'équipe d'histoire des arts (Patrick Koch, Anne Deveaux, Magalie Metrat, J-Christophe Diedrich), aidé par l'artiste Nicolas Turon. Ce dernier s'est rendu dans nos classes pour initier l'idée de sortir de l'oubli des histoires d'ouvriers, des fantômes. Pour cela, nos élèves sont allés à la maraude, près des vieux de la ville récolter des histoires, des anecdotes....des détails d'une vie qui allait s'effacer.




Ils ont ensuite écrit des tranches de vie dans un petit récit en boucle qu'ils ont enregistré à la maison de l'Enfance.....On y a ajouté des bruits et les histoires sont devenus leurs histoires.






video


video




Avec l'aide de la mairie, on a conçu l'idée d'un jardin ouvrier qui s'implanterait dans la cour du lycée....Nous pourrons écouter les histoires dans le décor de ces jardins qui permettaient aux ouvriers de s'occuper et de cultiver quelques légumes pour améliorer le quotidien.



Pour compléter, le projet, François Drapier a animé un atelier gravure sur le même thème. Les plans des différentes villes de la vallée ont servi de support à l'évocation de ces traces ouvrières. L'article précédent, nous montre quelques exemples de belles réalisations.



A la suite du cours sur la photographie, nos avons également initié un concours photo sur le même thème....De nombreux clichés ont été déposé sur le Padlet. Parmi les photos distinguées par le jury, nous trouverons ces trois clichés. 

Elise Ambrosetti                                                                                    Max Ettinger
Un chemin, une direction                                                                     L'avenir emprisonné


                                                       Amina Zeroual
                                                       Fantômes, dans ma maison 


Jeudi 9 mars, l'historien Jean-Jacques Sitek nous a fait découvrir les friches industrielles en nous donnant du sens à ce qui reste et en nous aidant à imaginer ce qui n'est plus.




Et le vendredi, le même Jean-Jacques nous a expliqué lors d'une conférence, la belle et glorieuse histoire du fer dans la vallée de l'Orne. 



Vendredi, nos élèves de 1ère ont interprété la chanson de Bernard Lavilliers, Fensch Vallée qui évoque la vallée industrielle, proche voisine au destin similaire. Alors que les élèves distribuaient des casques aux curieux pour entendre les histoires de nos fantômes....




Le jardin ouvrier va rester dans la cour....histoire de laisser une trace...

                                                                                                                                 Jean-Christophe Diedrich

mercredi 8 février 2017

Un atelier gravure qui laisse des Traces



Comme chaque année, François Drapier nous fait partager son art de la gravure. Avec patience et passion, il explique, montre, aide et encourage les élèves d'HIDA.


Cette année, nous avons inscrit notre atelier dans le projet Traces et mémoires ouvrières.







Nous avons donc choisi le thème jardin, ouvrier et mémoire : les élèves devaient évoquer cette mémoire et porter leur gravure sur un support particulier, les plans des principales villes industrielles des alentours....Hagondange, Rombas, Moyeuvre, Florange, Hayange etc.








Le résultat est le plus souvent intéressant, je félicite l'ensemble de la classe de 1ère HIDA pour leur investissement et leur production qui sera exposée pour le 10 mars en Maison des Lycées, à deux pas de la performance jardinière...dont je me garderai bien d'en présenter le contenu aujourd'hui....




                                                                                                                            Jean-Christophe Diedrich

mardi 31 janvier 2017

Concours photo autour du projet Traces et mémoires ouvrières



Vous pourrez déposer sur le Padlet vos clichés autour de ce sujet.... avant le 28 février....
Un jury presqu'impartial déterminera les trois meilleurs clichés....
A vos appareils photos...

Cliché de P. Koch


Bon courage